Site Overlay

7 Signes Que vous vivez dans une maison toxique

Si vous vivez dans une maison toxique, et que c’est tout ce que vous avez jamais connu, cela peut prendre des années à se libérer.

Il faut beaucoup de travail pour voir comment vos parents ou votre partenaire vous maltraitent.

Si vous pensez vivre dans une maison toxique, vous n’êtes pas seul.

Voici quelques-uns des signes avant-coureurs que les professionnels de la santé mentale ont identifiés comme courants dans les foyers toxiques.

Si vous voyez quelque chose ci-dessous qui résonne avec vous, n’hésitez pas à tendre la main et à demander l’aide d’un ami de confiance ou d’un professionnel de la santé mentale.

never-say-in-a-relationship

Si vous avez été maltraité physiquement, il y a des signes avant-coureurs évidents pour les étrangers – ecchymoses visibles, refus de se déshabiller en public ou sketch sur le fait d’être touché par un étranger.

Cependant, la violence psychologique est beaucoup plus difficile à définir.

Une façon de dire que vous êtes dans un foyer émotionnellement violent est que vos sentiments viennent en second lieu à ceux de vos parents ou de votre conjoint – à chaque fois, sans exception.

Ils peuvent vous dire que vous êtes hystérique et que vos sentiments ne sont pas valables, comme un moyen de vous encourager à douter de vous-même et à leur faire davantage confiance.

2. Il y a toujours un drame qui se passe

Les familles en bonne santé ont tendance à gérer leurs conflits sans provoquer de scène majeure.

Les désaccords sont hachés avec quelques voix élevées, mais sont autrement traités avec amour, respect et honnêteté.

Si vous vivez dans une maison toxique, l’un des principaux signes avant-coureurs est un drame constant.

Vous pouvez avoir l’impression que chaque interaction est une lutte et que vous marchez continuellement sur des coquilles d’œufs pour ne plus causer de conflits.

Ce comportement malsain se retrouve dans de nombreuses maisons toxiques.

3. On vous demande de mentir sur des choses qui se passent à la maison

Bien qu’il y ait certaines choses qui devraient rester privées entre les membres de la famille, le secret de toute nature ne devrait pas être toléré.

Cela est particulièrement vrai si votre silence dissimule des actions illégales ou dangereuses.

Si on vous demande continuellement de mentir sur des choses qui se passent dans votre maison et que vous êtes menacé d’expulsion ou d’autres conséquences si vous ne gardez pas leur secret, vous vivez peut-être dans une maison toxique.

4. Ils exercent un contrôle sur vous en utilisant de l’argent, de la nourriture ou d’autres ressources

Une autre façon dont les membres toxiques de la famille exercent un contrôle sur leur ménage consiste à menacer leur conjoint ou leurs enfants de conséquences s’ils ne respectent pas les règles qu’ils ont arbitrairement mises en place.

Certaines conséquences courantes incluent l’exclusion des repas, des répercussions financières ou d’autres menaces conçues pour empêcher les membres de la famille de gagner leur indépendance.

5. Ils ne reconnaissent pas votre espace ou vos limites

Même si vous vivez dans un espace partagé, tout le monde a besoin d’intimité à l’occasion et a besoin que les membres de sa famille respectent leurs effets personnels.

Ce n’est pas une chose déraisonnable à demander, mais si vous devez continuellement imposer même les limites les plus élémentaires comme la vie privée et l’espace personnel, vous vivez peut-être dans une maison toxique.

Ce type de contrôle peut même être pratiqué par des personnes avec qui vous ne vivez plus, comme les parents d’enfants adultes qui exigent l’entrée chez eux à n’importe quelle heure de la journée, ou qui remettent en question les choix qu’ils ont faits avec leur conjoint.

Les familles en santé fonctionnent avec des limites respectueuses et saines.

6. On vous dit souvent à quel point vous avez de la chance d’être là

L’un des outils clés de l’arsenal émotionnel d’une personne toxique est son insistance sur le fait que vous avez de la chance de vivre avec elle – que vous ne seriez nulle part sans elle pour vous protéger et vous guider.

Cette manipulation émotionnelle est pratiquée par des personnes profondément précaires et qui ont besoin de votre dévotion servile pour se sentir à l’aise avec elles-mêmes.

Si on vous dit continuellement à quel point vous êtes chanceux d’être avec votre famille, associé à l’insinuation que vous seriez perdu ailleurs, c’est un signe d’avertissement majeur que vous êtes dans une maison toxique.

7. Vous craignez pour votre sécurité

L’une des meilleures façons de savoir si vous êtes dans une maison toxique est de faire confiance à votre intestin.

Si vous vous sentez en danger à cause des actions ou des paroles de votre famille, vous devez faire confiance à votre instinct et travailler pour vous sortir de la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.